Eloge critique d'Alain Wexler pour le receuil 380 jours pour une apocalypse de Mahé Boissel.