Une exposition emplie de douceur et d'accueil. Elle se confronte à des état d'être dans des temps différents dans le même plan du papier. Ces états sont ce qu'ils sont. Chaque regardeur, même s'il s'en défend, en a traversé un bout une fois ou l'autre. Mahé Boissel les amènes à la surface avec l'immense compréhension qui est la sienne, sans jugement, juste pour dénouer par le trait puissant et le geste vif un moment des tourments.
Parfois on songe à des danses macabres, et des deux termes la danse est la plus forte.
Le macabre s'adresse à ce qui, une fois posé, s'apprête à mourir en nous pour laisser place à tout ce blanc autour des figures où tout peut renaître.
Maxime Pascal

Galerie Anna-Tschopp
197 rue Paradis
13006 Marseille
Tel : +33 (0)4 91 377 067

http://www.anna-tschopp.com
mail@anna-tschopp.com